Sous un magnifique ciel bleu, je quitte mon mignon petit appart afin d'aller me promener dans le plus grand parc de la ville. J'ai dégoté un plan -pas très détaillé mais qui fait tout de même l'affaire- et je chemine bon train dans la rue quand un type m'accoste. Quelques précisions s'imposent: à Kaohsiung tout le monde se déplace en scooter ou en métro, donc les trottoirs des grandes artères sont quasiment déserts. Qui plus est, il n'y a quasiment pas de touriste occidentaux et encore moins de nanas seules. Alors avec mon petit sac-à-dos rose et mon air de jeunette (à maman qui s'inquiète toujours de l'état de mon nez -déjà cassé- et de la taille de mes biceps, je réponds: "Certes! Mais les coups dans la tronche ça conserve"), je dois avoir l'air d'une jeune brebis égarée...

S'amène donc un type qui s'enquiert, l'air inquiet, où je vais d'un si bon pas. Je lui montre le parc sur mon plan; le trajet est simplissime, c'est tout droit sur quelques kilomètres. Seulement mon type n'en démord pas, il ne comprend pas que j'y aille à pattes alors que je pourrai prendre le métro comme tout le monde. Il insiste, me retient malgré mes explications auxquelles il a l'air de ne rien comprendre et ça commence sérieusement à me gonfler cette affaire! Alors je lui claque un "Thank you" retentissant et je le plante là l'air tout ébaubi par tant de fermeté. Non mais! 


Le centre commercial à côté de chez moi
 Des sculptures loufoques; décidément ils kiffent ça!


 Les grandes rues


Central Park est un endroit très agréable, joli, frais; je l'ai vraiment apprécié (bien plus que Daan  Park à Taipei entre nous soit dit) et je l'ai parcouru de long en large. Il y a un petit lac, un pont, des statues rigolotes et beaucoup de banians comme je les aime tant.


 
Pas le droit de se baigner même s'il crève de chaud! 
 J'ai craaaaquééééé^^



 



 
 Un drôle de type qui se grattait contre l'arbre comme un ours!


 



 

 Papy qui se la pète avec sa grosse roue arrière



L'une des visites les plus conseillées à Kaohsiung sur Trip Advisor est Lotus Pond. Il s'agit d'un grand lac environné de temples, pagodes et constructions en tout genre. L'endroit est prisé par les touristes , il n'y a d'ailleurs que là où j'ai en vus ! Bon perso je n'ai pas trop kiffé, ça fait  carton-pâte tout ça...En plus c'est un peu loin [descendre à la station de métro Zuoying et prendre la sortie 2 pour attraper le bus 301]. Moi je n'ai pas réussi à avoir de bus; donc je commençais à me tâter pour prendre un taxi ou y aller un pied quand surgit un Espagnol. Je déçois immédiatement vos espoirs croustillants, non il ne s’agit pas d'un beau brun ténébreux avec qui j'aurais pu passer une nuit torride ! L'Espagnol en question était mou du genou et collant au possible, tout ce que je déteste. 

Il me propose de partager un taxi, ça je suis OK. Sauf que comme beaucoup de voyageurs solo, il n'aime pas visiter seul (ça reste un grand mystère pour moi). Donc monsieur se met en tête de faire le tour du lac avec moi, bien sûr sans me demander mon avis! Et par-dessus le marché il veut savoir ce que je compte faire l'après-midi! Mon radar anti-pot-de-colle m'avertit du danger, il va falloir réagir, et vite! Je suis du genre brute de décoffrage mais aussi à m'exciter bêtement; je réfrène donc mon envie de lui lâcher un "Casse-toi" agressif et choisis plutôt la ruse. On monte à la première pagode, il gravit péniblement les dix pauvres marches en ahanant derrière moi. Du coup je saisis ma chance. Quand il me propose de squizzer la 2ème pagode (tu penses, il avait fait son effort sportif de la journée), je lance innocemment: "Vas-y avance le tour du lac, je te rejoindrai après". Tu parles, je grimpe quatre-à-quatre ladite pagode et scrute d'en haut la direction dans laquelle il se dirige de son pas mollasson. Hop, je trace dans la direction opposée, finis  mes visites rapido (de toute façon l'endroit ne me plaît guère) et  saute dans un taxi pour continuer seule -et TRANQUILLOU- la suite de mon programme.




 







    




 

 

 

 


 












A suivre : il est pas né le type qui m'empêchera de me balader là où j'en ai envie!





Libélés : , , , , , , , .
Vous pouvez laisser un commentaire et suivre les réponses grâce à son flux RSS 2.0.

2 commentaires:

    The-FoodTrotter a dit…

    Très jolie balade taïwanaise! Mes parents y sont allés il y a quelques temps mais je n'ai malheureusement pas eu la chance de découvrir cette jolie île... Une prochaine fois peut être :)

  1. ... le 30 juillet 2016 à 11:36  
  2. Pralinette a dit…

    Coucou Riri! :)Tes parents ont bien eu de la chance et j'espère que t'auras un jour l'occasion d'y aller, Taiwan ça déchire trop!

  3. ... le 30 juillet 2016 à 19:03