Me voilà rentrée!! 

Mes impressions à chaud, quelques heures après que mon avion se soit posé: eh bien je suis heureuse de revenir en France! C'est la première fois que j'ai ressenti une telle déception. Alors tout ce que j'ai fait était super, les visites intéressantes, les randos superbes mais...je n'ai pas du tout, mais alors DU TOUT accroché avec les Coréens de manière générale. Si quelques uns étaient absolument adorables et s'il m'a été donné -heureusement!- de faire de très belles rencontres, j'ai été sidérée par le manque de savoir-vivre global: des gens qui gueulent, des mioches mal élevés qui braillent, une absence générale de courtoisie, des vieilles absolument infectes (les fameuses ajumma; une plaie nationale), de vieux vicelards qui passaient leur temps à me mater et à se retourner sur moi; bref pour tout vous dire je n'ai jamais autant kiffé prendre le RER B de ma vie au retour de Charles de Gaulle, j'avais l'impression d'évoluer dans un monde plein de délicatesse, c'est dire...

Je pense que les réactions à mon égard étaient dues en grande partie au fait que je cumulais: une femmes, occidentale, qui voyage seule et avec un physique un peu atypique (musclée et tatouée). En tous les cas je ne me suis quasiment jamais sentie à mon aise, j'étais dévisagée en permanence. Le regard des hommes en particulier étaient extrêmement pesant (dès qu'ils avaient dépassé la cinquantaine et c'est bourré de vieux!). C'est simple j'avais l'impression d'être Zizou la Girafe au zoo et le pire c'est que ce n'étaient pas du tout des regards plein de curiosité bienveillante. A l'exception de ceux qui venaient spontanément me parler (et qui, eux, étaient gentils tout plein), je n'ai jamais eu aussi peu de communication avec les gens. Même au fin fond de la Malaisie ou du Laos, où les gens ne maîtrisaient parfois pas un mot d’anglais et dont le mode de vie était pourtant on ne peut plus éloigné, je n'ai pas ressenti un tel fossé. On n'a quasiment jamais répondu à mes sourires, les femmes en particulier détournant la tête. Bref je me suis sentie souvent seule...

Alors même si niveau échanges je suis extrêmement déçue, ce fut malgré tout un beau voyage. Un résumé en images en attendant les reviews:


J'ai découvert que les Coréens kiffent se déguiser en habits d'époque
 lorsqu'ils sont en visite

 J'ai rencontré d'adorables petites filles au détour de ruelles

Qui malheureusement se transformeront ensuite en vieilles biques

J'ai admiré l'architecture et les couleurs éclatantes des temples


 
J'ai pique-niqué dans des endroits mémorables

Mais j'ai galéré à mort pour manger; plus incompatible avec le végétarisme tu meurs. J'ai pu tester seulement deux spécialités: la fameuse galette et les tteok


 J'ai apprécié le havre de paix que constituent certains parcs, 
pourtant situés en pleine ville



  J'ai fait de magnifiques randos où je pouvais souffler un peu de me retrouver seule
 


 

 


 

J'ai frôlé plus d'une fois la chute en escaladant certains pics avec mes pauvres baskets; je devais me hisser à la force des bras tellement je glissais!
 

Heureusement j'ai rencontré mon sauveur 
qui me disait où placer précisément mes pieds et mes mains

Et qui s'amusait comme un petit fou à me faire prendre des poses de bodybuilding, 
on s'est tapés des barres!

Enfin j'ai adoré patauger dans l'eau après mes longues marches, le pied!
 


Et voilà pour la mise en bouche, j'espère que cela vous aura donné envie de lire les reviews^^






Libélés : .
Vous pouvez laisser un commentaire et suivre les réponses grâce à son flux RSS 2.0.

7 commentaires:

    titite a dit…

    Ah ben mince alors !
    J'avais déjà lu des billets de voyageurs interpellés par le savoir non vivre coréen.
    J'espère quand même que tu as pu un peu profiter, malgre ce malaise d'être dévisagée en permanence, heureusement il y avait ces parcs et ces paysages !

  1. ... le 21 juin 2017 à 21:01  
  2. Pralinette a dit…

    Ah ben tu vois moi je ne savais pas du tout, je suis tombée de haut car pour le coup j'étais pleine d'a priori positifs! (je m'attendais à me retrouver un peu comme au Japon quoi; cruelle désillusion lol)
    Heureusement que les visites étaient sympas c'est clair, mais je t'avoue que ça m'a quand même un peu gâché le voyage...

  3. ... le 22 juin 2017 à 05:58  
  4. Stefau a dit…

    Ici sur Paris (Quartier Ste.Anne) les coréens sont connus pour être infâme, j'ai moi même fait l’expérience.
    Par contre le pays à l'air super, dommage que la population casse l'image que tu t'étais imaginé.
    J'ai eu des retours d'amis positif, mais ce n'était pas un voyage sac à dos, c'était plutôt axé culture nouvelle génération, tout ce qui touchait Kpop , drama, manga, mode streetwear et culture street. Qui là , oui, ressemble au Japon.
    Bon retour parmi nous.

  5. ... le 23 juin 2017 à 15:19  
  6. Pralinette a dit…

    Ohlala mais je ne connaissais pas du tout cette réputation moi!! C'était quoi ton expérience perso?
    Oui j'imagine que si on y recherche surtout tout ce qui est culture djeuns, on doit être servi et on doit pouvoir occulter ce côté désagréable.

  7. ... le 24 juin 2017 à 00:11  
  8. Kecha a dit…

    Punaise, t'es sûre qu'on est allé dans le même pays ? J'ai absolument pas vécu ça (tu me diras, je n'étais pas seule, et je suis pas "musclée et tatouée"). J'ai pourtant fait des bains chauds seules et on me regardais un peu mais j'ai attribué ça au "tiens, une occidentale" et ça ne m'a pas traumatisée (on était dans des coins perdus où il n'y avait pas de touristes).
    Au contraire on a plutôt fait de belles rencontres (un couple de vieux randonneurs qui nous a filé à bouffer, une employée d’hôtel ravie de nous donner des conseils en anglais, un passant qui tenais à nous souhaiter la fête nationale, ...).
    Les seuls mal-aimables ont été un chauffeur de bus (on avait pas payé assez) et un chauffeur de taxi (on l'a interprété comme : il était paniqué de ne pas parler anglais). Après c'est peut-être plus facile de bien le prendre quand on a quelqu'un avec qui en rire...

    Certes, ils sont plus grands gueules et bruyants que les Japonais (mais que j'ai trouvé beaucoup plus difficiles à aborder, et pourtant Arno parle japonais), ils m'ont fait penser aux Chinois en fait, mais au moins c'est propre (parce que les Chinois, merci comment ils sont dégueux) - mais c'est peut-être parce que j'ai d'abord visité le Japon, puis la Chine et enfin la Corée que je le vois comme ça... (Je me souviens plus si tu as fait la Chine... si tu n'aimes pas les grandes gueules, les sales mômes, et les mémés mal-aimables, n'y va pas !!).
    Enfin, hâte de lire plus en détail comment ça c'est passé pour comprendre ta réaction à chaud !
    A+

  9. ... le 25 juin 2017 à 18:19  
  10. Pralinette a dit…

    Rha c'est ouf nos différences de vécus et de ressentis!!
    Oui voilà moi ça me faisait beaucoup plus penser aux Chinois, même si ça fait culturaliste de dire ça...
    Je pense que le fait de voyager seule ou en couple doit beaucoup jouer, car j'ai rencontré un couple de Norvégiens et ils avaient pas du tout éprouvé ce que moi j'ai ressenti pendant 15 jours; ça se rapprochait plus de ce que tu relates de ton expérience avec Arno

  11. ... le 26 juin 2017 à 12:42  
  12. Kecha a dit…

    C'est vrai qu'en y repensant, la société Coréenne a la réputation d'être très machiste (j'ai lu dans mon guide que la moitié des femmes ne bossent pas, quand elles bossent elles sont payés 38% de moins, la prostitution et les love hôtels pullulent, etc.).
    Mais sur place je ne l'ai pas senti du tout, je me suis dit qu'il fallait y vivre longtemps et côtoyer des Coréens pour le ressentir... Je n'avais pas réfléchi que la présence d'Arno me "protégeait" des remarques et des regards déplacés !
    Bon à savoir du coup : pas de "danger" à voyager seule, mais ça peut être désagréable ...

  13. ... le 27 juin 2017 à 19:38