Après avoir vadrouillé à souhait aux abords du très touristique téléphérique de Maokong Gondola, j'ai décidé de coupler trois visites sympas dans le nord de Taipei. Cela m'a occupée une journée entière. En regardant le verso du plan de métro, mon œil avait été attiré par une photo drôlement alléchante de verdure sous laquelle on pouvait lire "Mangrove Natural Reserve". Je n'avais rien vu de tel en préparant mes visites, mais la mangrove à quelques stations de métro, c'était trop beau pour ne pas aller y faire un tour! Alors certes, on est loin de la mangrove de ouf d'Iriomote, mais c'est quand même bien cool. Seulement les amis, il faut s'accrocher pour y arriver, j'ai bien cru que j’allais devenir folle ! 

En sortant du métro je vois une flèche d'indication; trop contente je me tartine de crème solaire, ajuste mon sac-à-dos et cours dans les escaliers, fin prête pour une chouette balade. En fait de balade je débouche sur un...parking! Le paysage est joli comme tout, seulement je ne comprends pas comment y aller. 




Retour au métro où je brandis la photo de mon plan aux types du guichet. Ils ne voient pas de quoi je parle...Le truc est quand même censé être à cinq minutes à pied. Ils vont jusqu'à appeler l'office du tourisme qui ne comprend rien et m'indique comment aller à Maokong Gondola; merci bien j'y suis déjà alléee lol! Je décide alors de tenter ma chance au Mangrove Visitor Center, en me disant que j'y trouverai bien quelqu'un susceptible de me renseigner. Y a des panneaux sympas à lire, c'est un chouette endroit.

Les petites bêbêtes qui vivent dans la mangrove

La vue depuis le centre


Le vieux monsieur qui tient boutique m'annonce que le chemin est fermé à cause des inondations. C'est bien ma veine! Mais moi je suis du genre tenace. Tant que je n'ai pas constaté de mes propres yeux, je ne déclare pas forfait. Je pars donc au petit bonheur la chance et à force de tâtonner je finis par trouver (en fait il faut prendre la sortie principale de la station du métro Hongshulin puis partir sur la gauche dans la rue ; un peu plus loin sur votre gauche il y a un espèce de chemin goudronné qui descend sec -ce n'est pas une impasse-,  vous descendez et prenez alors la promenade qui part sur la droite; au bout d'un moment vous verrez des passerelles de bois qui vous permettent de vous balader dans la mangrove). Ah je l'aurais méritée ma mangrove! C'est très reposant et j'ai beaucoup aimé le mélange de la nature et des buildings au loin.

J'ai failli faire tomber mon Pasmo, j'ai grave flippé!








Avant de reprendre le métro, je m'octroie une petite pause dans un Seven Eleven pour me sécher à la clim, il fait  hyyyyyyper chaud et je dégouline de partout, c'est l'enfer. Je choisis une boisson au citron qui m'a l'air bien rafraîchissante. Je plante la paille (énorme, c'est chelou) dedans et j'aspire, y a rien qui vient. Plus fort; aaaah quelle horreur c'est de la gelée! J'avais oublié à quel point les Taïwanais kiffent ça...La mettre en bouteille, si c'est pas traître ça tss tss...

En route maintenant pour Guandu temple! Il faut croire que c'était la journée des galères parce que j'ai bien peiné aussi pour le trouver. (à la sortie de la station Guandu, il faut partir sur la droite et continuer comme ça longtemps  -environ un quart d'heure- ; la flèche d'indication est ambiguë, c'est ce qui m'a induite en erreur) Après dix minutes à tourner en rond, je demande à un vigile de m'indiquer mon chemin. Celui-ci ne sait pas mieux que moi où se trouve le fameux temple, mais il s'est apparemment donné comme mission du jour de m'aider! Alors zou, il arrête avec autorité deux types dans la rue avec leur badge d’entreprise autour du cou et c'est parti pour un quart d'heure de recherche sur leurs trois smartphones. Si j'ai bien un défaut, c'est celui de l'impatience, je commence à regretter de ne pas m'être débrouillée par moi-même...Finalement les deux gars m'embarquent (je remercie mon vigile fier comme un paon de m'avoir trouvé des chevaliers servants!) et on marche, on marche, on marche...Ils m'emmènent carrément au temple (près de vingt minutes quand même), je suis super gênée parce que mine de rien  je viens de leur niquer leur pause déjeuner...Mais bon c'est ça la gentillesse taïwanaise :)

Merci les gars! 


Alors la grande question: est-ce que le temple valait le coup? Oui oui oui, mille fois oui! Je ne suis pas une grande fan de temples car j'ai toujours l'impression de passer à côté de quelque chose vu que je n'y connais pas grand-chose en matière de religion. Mais alors Guandu temple c'est quelque chose! J'y ai passé presque deux heures, je l'ai visité de fond en comble, des sous-sols jusqu'aux toitures en passant par le jardin et les multiples annexes. Il est magnifique et il s'en dégage vraiment quelque chose de particulier, une quiétude que j'ai peu rencontrée ailleurs. Et puis rare est l'occasion de pouvoir fouiner partout dans un temple quasiment désert. Bref, j'en garde un souvenir impérissable.

Le temple qui se devine derrière les banians


Les offrandes

Taoïsme et bouddhisme cohabitent ici comme un peu partout à Taiwan







On peut passer sous le temple pour traverser 
l’espèce de petite colline sur lequel il est bâti! 

De l'autre côté

Dans les étages, vue sur les magnifiques décorations des toitures

Ca clignote à tout va




Détail du plafond 
( pour vous dire le niveau de décoration, ça envoie du lourd...)







Vue sur le pont depuis le petit jardin au sommet du temple




Avec toutes ces pérégrinations, il est quatorze heures passées et j'ai grand-faim. Je déniche des espèces de mini-restos et je me dirige vers une vieille dame; avec sa bonne tête elle ne va sûrement pas m'envoyer chier en voyant ma fiche d'intolérances longue comme le bras. Ben en fait elle ne m'envoie pas chier mais elle panique grave! J'ai beau lui dire de me préparer juste des légumes ou bien du poulet avec du du riz pour ne pas se casser la tête, c'est comme au Japon, impossible de combiner des ingrédients si ça ne rentre pas dans une recette précise. M'éneeeeerve ça! 

Elle ameute à grands cris les autres restaurateurs du coin et les voilà tous réunis autour de ma fiche en grand conciliabule, chacun donnant son avis à voix basse en me jetant des coups d’œil de temps à autre. Je crève la dalle; mon royaume pour un bol de riz...Finalement au bout d'un quart d'heure celui qui semble le chef s'avance vers moi et m'annonce d'un ton solennel qu'il va me préparer un plat (au final du riz et des légumes! Tout ce pataquès pour ça!). Quand je commence à déguster, ils m'observent du coin de l’œil, ils balisent que je me mette à gonfler haha. Pff déjà qu'en tant que femme seule on se fait un peu remarquer, pour le coup impossible de passer inaperçue...

Me petite mamie dans son échoppe


Je me suis posée un peu plus loin sur un banc avec une bonne bouteille de thé glacé, ah le bonheur. J'ai longuement hésité à louer un vélo car il y a une belle balade le long du fleuve, mais finalement j'ai repris le métro car il me restait à faire. Je suis allée à Xinbeitou (quelques stations de métro plus loin) dans l'idée de me baigner aux sources chaudes. C'est un métro spécial qui y va, c'était marrant j'avais l'impression de me rendre à Disneyland!






Quand on sort du métro, difficile de croire qu'il y a des sources chaudes pas loin car on est en pleine ville...Mais c'est pourtant  bel et bien le cas, en continuant vous verrez plusieurs hôtels qui font spa, ainsi qu'un bain public (pour le coup c'est très bien indiqué). Je m'achète une glace à l'eau à l'entrée du bain (oui je sais, je suis toujours en train de manger mais j'avais pas eu mon dessert!) et pendant que je la déguste, la gardienne me crie de me dépêcher car le bain ferme dans une demi-heure (donc à quatre heures, abusé!). Je fais de mon mieux mais faut bien que je la finisse ma glace! Elle rigole en me voyant mettre le turbo et m'indique qu'un autre bain plus loin ferme dans une heure. 

Je me suis faite engueuler parce qu'on n'a pas le droit de prendre des photos
(pourtant les gens sont pas tout nus)


Je décide donc d'y aller; sauf que je n'ai jamais trouvé ce fameux bain! Tant pis, ça ne me disait plus vraiment de toute façon quand j'ai vu le  nombre de gens qui faisaient trempette. Mais à la place du bain j'ai trouvé un lac aux eaux brûlantes soufrées et aux très photogéniques fumerolles. C'était superbe, le vent poussait dans toute les directions la fumée qui s'élevait du lac, j'ai adoré!




Ca pue! 

Je suis repartie vers le métro en suivant la rivière; j'étais ravie de ma journée, que de belles choses vues!

Il y a une petite promenade le long d'une rivière pour accéder aux sources



Au prochain numéro: comment j'ai fait une magnifique excursion en descendant du train complètement au hasard!




Libélés : , , , , , , , , , .
Vous pouvez laisser un commentaire et suivre les réponses grâce à son flux RSS 2.0.

1 commentaires:

    titite a dit…

    Il pique les yeux de toutes les couleurs ce temple mais il est beau !
    Dommage d'avoir attendu tout ce temps pour du riz et des légumes, tu devais avoir faim !
    Je suis épatée qu'on puisse trouver des sources chaudes en pleine ville, ça doit être sympa.

  1. ... le 28 février 2016 à 15:07