Me voilà rentrée!! 

Mes impressions à chaud, quelques heures après que mon avion se soit posé: eh bien je suis heureuse de revenir en France! C'est la première fois que j'ai ressenti une telle déception. Alors tout ce que j'ai fait était super, les visites intéressantes, les randos superbes mais...je n'ai pas du tout, mais alors DU TOUT accroché avec les Coréens de manière générale. Si quelques uns étaient absolument adorables et s'il m'a été donné -heureusement!- de faire de très belles rencontres, j'ai été sidérée par le manque de savoir-vivre global: des gens qui gueulent, des mioches mal élevés qui braillent, une absence générale de courtoisie, des vieilles absolument infectes (les fameuses ajumma; une plaie nationale), des vieux vicelards qui passaient leur temps à me mater et à se retourner sur moi; bref pour tout vous dire je n'ai jamais autant kiffé prendre le RER B de ma vie au retour de Charles de Gaulle, j'avais l'impression d'évoluer dans un monde plein de délicatesse, c'est dire...

Je pense que les réactions à mon égard étaient dues en grande partie au fait que je cumulais: une femmes, occidentale, qui voyage seule et avec un physique un peu atypique (musclée et tatouée). En tous les cas je ne me suis quasiment jamais sentie à mon aise, j'étais dévisagée en permanence. Le regard des hommes en particulier étaient extrêmement pesant (dès qu'ils avaient dépassé la cinquantaine et c'est bourré de vieux!). C'est simple j'avais l'impression d'être Zizou la Girafe au zoo et le pire c'est que ce n'étaient pas du tout des regards plein de curiosité bienveillante. A l'exception de ceux qui venaient spontanément me parler (et qui, eux, étaient gentils tout plein), je n'ai jamais eu aussi peu de communication avec les gens. Même au fin fond de la Malaisie ou du Laos, où les gens ne maîtrisaient parfois pas un mot d’anglais et dont le mode de vie était pourtant on ne peut plus éloigné du mien, je n'ai pas ressenti un tel fossé. On n'a quasiment jamais répondu à mes sourires, les femmes en particulier détournant la tête. Bref je me suis sentie souvent seule...

Alors même si niveau échanges je suis extrêmement déçue, ce fut malgré tout un beau voyage. Un résumé en images en attendant les reviews:


J'ai découvert que les Coréens kiffent se déguiser en habits d'époque
 lorsqu'ils sont en visite

 J'ai rencontré d'adorables petites filles au détour de ruelles

Qui malheureusement se transformeront ensuite en vieilles biques infectes

J'ai admiré l'architecture et les couleurs éclatantes des temples


 
J'ai pique-niqué dans des endroits mémorables

Mais j'ai galéré à mort pour manger; plus incompatible avec le végétarisme tu meurs. J'ai pu tester seulement deux spécialités: la fameuse galette et les tteok


 J'ai apprécié le havre de paix que constituent certains parcs, 
pourtant situés en pleine ville



  J'ai fait de magnifiques randos où je pouvais souffler un peu de me retrouver seule
 


 

 


 

J'ai frôlé plus d'une fois la chute en escaladant certains pics avec mes pauvres baskets; je devais me hisser à la force des bras tellement je glissais!
 

Heureusement j'ai rencontré mon sauveur 
qui me disait où placer précisément mes pieds et mes mains

Et qui s'amusait comme un petit fou à me faire prendre des poses de bodybuilding, 
on s'est tapés des barres!

Enfin j'ai adoré patauger dans l'eau après mes longues marches, le pied!
 


Et voilà pour la mise en bouche, j'espère que cela vous aura donné envie de lire les reviews^^






Le climat (novembre)

Le moins que l'on puisse dire c'est que j'ai eu un temps magnifique! Le ciel était bleu presque tous les jours et il a fait clairement chaud, surtout à Kaohsiung mais Taipei n'était pas en reste. J'ai sué à grosses gouttes la plupart du temps, donc prévoyez des vêtements légers à porter. Heureusement que les métros sont climatisés...Le soir par contre c'était beaucoup plus agréable, j'en ai profité pour ressortir presque tout le temps. 

Les lanternes qui volettent dans l'azur à Shifen

Les gens

Lors de mon premier trip j'avais déjà pu me rendre compte à quel point les Taïwanais sont gentils, mais alors quand on est une nana seule ça dépasse la gentillesse pour frôler la protection chevaleresque! Ils n'ont clairement pas l'habitude de voir des femmes voyager seules, donc ils se mettent en quatre pour vous faciliter la vie, voire s'inquiètent pour vous...J'ai carrément dû parfois recadrer un peu les choses pour être tranquille! Evidemment on se sent en sécurité partout, même la nuit.
Bref les gens sont  avenants, chaleureux et c'est un réel plaisir de les côtoyer.



Mes apparts

A Taipei j'ai loué cet appartement. Il est super bien situé pour vadrouiller -le quartier est un peu huppé- et la bouche de métro est au pied de l'immeuble, je ne pouvais rêver mieux. Les propriétaires sont sympas comme tout. L'appart en lui-même est spacieux, propre et il y a même un gardien H24 en bas de l'immeuble.  La seule chose que je n'ai pas aimée c'est qu'il n'y avait que de la lumière artificielle...Eh oui, comme souvent dans les grandes métropoles asiatiques la fenêtre donnait sur un mur, youhou! 





A Kohsiung j'ai loué celui-ci au MB Hotel. Ca fait plus hôtel avec réception et tout. Je l'ai trop kiffé, la déco était à croquer!! Trop mignon, avec une vue à couper le souffle (tu penses, au 30ème étage sans vis-à-vis!), hyper clair et agréable. Je m'y sentais si bien que je suis même restée une soirée entière à glander. Le métro était à un peu moins de 10 minutes à pied et il y avait un K-Mart juste au coin. Je recommande sans hésitation aucune! 



J'avais trop envie d'embarquer le petit siège pour Pasmo!
  
 
La vue de ouf!



Les choses à faire

Je n'ai pas fait que de la ville, loin de là! En fait la nature se trouve aux portes  de ces deux grandes métropoles, donc même sans louer de voiture on peut faire de supers randos et admirer de très jolis paysages juste en prenant le métro ou le bus. J'ai adoré ce contraste.
Taipei et Kaohsiung sont deux villes très agréables (bien plus que les villes du nord ou Tainan par exemple). Elles ont une vraie richesse culturelle et c'est très sympa de s'y promener, de jour comme de nuit. Plein de choses s'offrent à voir: temples, quartiers où il fait bon flâner, marchés de nuit, parcs, curiosités artistiques, buildings illuminés, etc. 
Le réseau de transport public fonctionne tip-top et le métro en particulier est facile à utiliser. Les bus sont un peu plus galères car il y en a peu, donc regardez bien les horaires aux arrêts (on peut s'y fier). J'ai parfois eu du mal à me repérer au niveau des rues mais c'est surtout car j'avais des cartes pourries (cartes à toutous) et qu'en sus j'ai un sens de l'orientation assez déplorable...

La mangrove à quelques stations de métro!


Taiwan sans gluten et sans lactose

Ce fut le seul bémol de ce voyage: une vraie galère!! Pourtant j'avais prévu ma fiche traduite avec les images et tout, mais entre la panure et la sauce soja qui se glissent partout, j'ai vraiment eu du mal à manger (et pourtant à l'époque je n'étais même pas encore végétarienne). Comme souvent en Asie ils ont du mal à vous combiner un plat si celui-ci n'existe pas dans la carte (cf le grand conciliabule aux alentours de Guandu Temple...) et rechignent à faire dans la simplicité. 
J'ai pas mal mangé dans les Seven Eleven & co des onigiri, des chips et des fruits. Sur les marchés de nuit c'était plus simple car je pouvais voir comment ils préparaient. Mais les restos oubliez; même avec mon pote Kai y avait toujours un truc qui n'allait pas. J'ai parfois eu faim ou alors j'en avais marre de manger toujours la même chose, au final j'ai fait peu de vrais repas pendant ces dix jours...Mais bon je n'ai pas été malade et j'ai fait des trucs fabuleux alors ça valait le coup!
 
 Les fruits du dragon au rouge éclatant
 Les drôles de trucs qui trempent toute la journée...
 Les onigiri; je ne pouvais plus les voir en peinture à la fin du voyage!
Barquette à composer dans les étals de street food 




La nuit, Kaohsiung est bien moins animée que Taipei, mais il y a quand même des coins sympas et j'ai pris plaisir à m'y balader. Comme partout à Taïwan on trouve des marchés nocturnes et ça c'est vraiment un kiff! J'adore l'ambiance, rien qu'en déambulant on peut observer une foule de choses. Mention spéciale au marché Liuhe où j'ai bien galéré pour trouver de quoi manger, mais où je me suis finalement régalée avec des anneaux de calamar grillés à la pierre chaude et du riz sauté. 

La ravissante station de métro Formosa boulevard
 les couleurs pètent de partout dans le Dome of light! 
 


 La dame aux raviolis
 Niveau panure j'étais servie! 
Sacrés Taïwanais, c'est plus fort qu'eux ils ne peuvent pas s'en empêcher

 J'ai ramené du thé oolong, une des spécialités

 

J'ai décidé de rentrer à pied jusqu'à mon appart, ça avait l'air assez simple et effectivement je ne me suis même pas perdue malgré mon plan touristique pourri. De nombreux buildings sont illuminés, c'était très joli. Le marché de nuit Liuhe est situé juste à côté d'une rue avec des magasins spécialisés dans les mariages! Il y avait des robes de folie partout et je peux vous dire que les couleurs étaient bien plus gaies que dans nos Pronuptia et compagnie (ça m'a rappelé la robe rouge pétante que je m'étais commandée sur e-bay pour mon mariage :p)



Aux alentours de Central park






  Les temples sont ouverts jusque tard dans la nuit



Formosa boulevard station vue de l'extérieur
 


 

Pour mon dernier soir, j'avais en tête d'aller faire la grande roue que j'apercevais au loin depuis le 30ème étage de mon appart. Sur le plan j'avais repéré à peu près où elle se situait, donc c'est parti mon kiki, je prends le métro toute excitée. Je parviens tant bien que mal au complexe commercial en question et là je déchante grave, en fait il ne s'agit pas du tout d'une grande roue mais d'une illumination sur le haut d'un immeuble; ah je suis verte! Moi qui ai horreur de faire du shopping en plus, il n'y a que ça à faire dans le mall...Je décide de rentrer à pieds mais c'est moche et je manque me perdre, tu parles d'une dernière soirée de folie!
 
Hein que c'était trompeur ?! De loin on n'y voyait que du feu


 Ils étaient à fond sur les décos de Noël

 

 Je verrais bien ça chez moi comme déco^^

Pour finir: les incontournables aspects pratiques!